TopSolid 7 : un bon investissement pour la société Bärtschi Mechanik !

La société Bärtschi Mechanik GmbH est une entreprise de trois personnes sise à Birrhard, dans le canton d'Argovie, en Suisse. Elle a été fondée par Jean-Paul Bärtschi en 1997. Au fil des ans, elle s'est spécialisée dans le fraisage de précision de pièces en aluminium, notamment destinées aux boîtiers électroniques et à la recherche.


La société Bärtschi Mechanik GmbH est spécialisée dans le fraisage de précision de pièces en aluminium, notamment destinées aux boîtiers électroniques et à la recherche. La demande ne faisant que croître, l'efficacité de la production devait être améliorée. Dans cette perspective, l'investissement dans le logiciel de CAO/FAO TopSolid 7 s'est avéré particulièrement profitable. L'équipe de Missler Software Switzerland a accompagné l'entreprise dans la mise en œuvre du logiciel.

Très rapidement après sa création, l'entreprise a fait l'acquisition d'une machine-outil à commande numérique (CNC). Il est vite devenu évident qu'elle ne pouvait pas faire l'économie d'un système de FAO pour en assurer la programmation. À l'époque, son choix s'est porté sur un module destiné aux opérations 2.5D. Très simple, ce système de FAO a bien rempli son office pendant de nombreuses années. Malheureusement, il n'a pas pu suivre le rythme des progrès dans le secteur de la CAO/FAO.

Un nouveau système 3D devenait nécessaire. Le choix de l'entreprise s'est alors porté sur TopSolid 7, une solution de CAO/FAO entièrement intégrée, c'est-à-dire qu'elle permettait de réaliser toutes les tâches de ces deux volets à partir de la même interface utilisateur. Pour une entreprise de fabrication comme Bärtschi Mechanik, cette solution complète présente des avantages considérables.

TopSolid 7 avec module PDM intégré

L'autre avantage de TopSolid 7 est son module de gestion des données produits intégré. Il permet d'ajuster le système encore plus finement, aussi bien côté CAO que FAO. Grâce à l'association des fonctionnalités CAO, FAO et PDM, il est très facile de générer des documents client, des fiches d'outillages ou encore des documents de préparation.

Après l'installation de Topsolid 7, Bärtschi Mechanik a rapidement constaté que les processus de réglage des pièces récurrentes n'étaient pas optimisés : la recherche d'outils prenait bien trop de temps, notamment pour les plus petits, d'un diamètre inférieur à un millimètre. Pour de tels outils de précision, l'identification optique n'est plus possible. Cette problématique a amené l'entreprise Bärtschi Mechanik à créer une fiche d'outillage répertoriant l'emplacement de stockage des outils. Avec l'appui de l'équipe de Missler Software Switzerland, elle a ainsi pu mettre en place la gestion des outils sur la base d'une fiche d'outillage, qui permet de préparer les outils pour chaque commande en un rien de temps. La fiche d'outillage est générée automatiquement à partir des données du programme de CAO.

Les fiches d'outillages sont créées à partir de trois bibliothèques. La première concerne les porte-outils : elle répertorie des modèles CAO précis des différents mandrins utilisés et leur désignation. La seconde répertorie les outils de coupe, définis précisément selon leur géométrie (longueur de coupe, rayons d'angles, chanfreinage, etc.) pour que la pièce corresponde dans le moindre détail à la simulation effectuée via la CAO. Enfin, la troisième contient les outils complets, c'est-à-dire les « couples » mandrins/outils de coupe, avec leur longueur utile définie. Chaque modèle d'outil complet est également représenté par un dessin dans la fiche d'outillage, avec les données d'identification correspondantes. Ils pourront ensuite être utilisés dans les simulations.

La compilation de telles bibliothèques prend du temps, mais c'est un effort récompensé par une accélération notable de la phase de préparation. De plus, la définition précise de chaque outil évite tout malentendu, garantissant ainsi une reproductibilité parfaite des produits.

 « Après avoir discuté avec nos partenaires, qui gèrent des processus de fabrication avec d'autres systèmes de CAO sans module PDM et sont ensuite obligés d'acquérir un logiciel de PDM distinct et coûteux, il nous est apparu que le module PDM intégré à TopSolid 7 constituait un énorme avantage. Il permet également d'ajuster le système encore plus finement aux souhaits de nos clients, aussi bien côté CAO que FAO. Nous avons pris la bonne décision ! » se félicite Jean-Paul Bärtschi.

 

Les points forts de TopSolid 7 pour la société Bärtschi Mechanik :  

  • TopSolid 7, un gain d'efficience considérable dans la gestion des données produits
  • Une solution de PDM/CAO/FAO entièrement intégrée
  • Une gestion des outils qui tient compte de chaque composant
  • Un outil complet qui intègre la gestion des stocks