Procopi, conception et fabrication de piscines et de spas

Pour répondre exactement aux besoins des installateurs de piscines et spas et rester toujours à la pointe de la technologie, le groupe Procopi, et notamment son service R&D, s'appuie largement sur les outils de Missler Software : TopSolid'Design pour le bureau d'études, TopSolid'Image pour la documentation, TopSolid'Fea, TopSolid'Cam et TopSolid'Mold pour la production, et TopSolid'Pdm pour la gestion des données techniques et du cycle de vie des produits.


Fort d'une expérience d'une trentaine d'années, Procopi conçoit, fabrique et distribue des équipements de piscines et de spas (1) pour les professionnels des piscines qui les installent chez des particuliers, des hôtels ou des campings. Ces équipements sont fabriqués dans quatre usines de production, essentiellement en Bretagne. « Dans le domaine de la piscine et du spa, il y a beaucoup de place pour l'innovation dans les 10 ans à venir, tant en matière d'environnement que de bien-être », affirme Pierre Le Guilloux, directeur R&D de Procopi. D'où l'importance de la recherche et de la conception originale dans cette entreprise. « Nous sortons entre 5 et 10 produits nouveaux par an, sur une cinquantaine de projets par an au total », ajoute Pierre Le Guilloux.

La conception d'un nouveau produit se fait généralement à partir d'une feuille blanche pour aboutir à un prototype, une présérie ou une série. Les projets sont lancés soit pour répondre à une demande de client pour un produit spécifique ou une adaptation d'un produit existant, soit à la suite de propositions du marketing. Celui-ci met au jour de nouveaux besoins, ou bien a décelé de nouvelles technologies qui peuvent, par exemple, augmenter la productivité. « Le marketing est un apporteur d'affaires et d'informations pour la R&D et la production », souligne Pierre Le Guilloux, qui dirige le bureau d'études, le laboratoire d'essais et la réalisation de documentations multimédias spécialisées, tous largement utilisateurs des outils de CAO et de modélisation et d'image numérique.

Une solution homogène et un partenaire à taille humaine

Le groupe Procopi résultant d'acquisitions et de fusion de nombreuses sociétés depuis les années 1970, et en particulier à partir de 1999, date de création du service R&D, la question s'est posée d'adopter une solution homogène pour toutes les applications de CAO, d'imagerie, mais aussi de fabrication. « Pour la CAO, nous avons choisi TopSolid, car le logiciel de Missler Software répondait à notre besoin et que la société était bien proportionnée pour nous », explique Pierre Le Guilloux. « Elle offre l'avantage de la proximité géographique avec son site à Cesson, et surtout la considération vis-à-vis d'une PME telle que Procopi : nous apprécions leur disponibilité et la possibilité qu'ils nous offrent de développer du spécifique ou de nous prêter des logiciels à l'essai, ce que nous ne pourrions pas obtenir d'un trop gros éditeur. De plus, nous sommes en contact direct avec les développeurs de Missler Software qui viennent une fois par an chez nous. »

TopSolid'Design est utilisée pour concevoir l'ensemble de la gamme de Procopi et pour la production de liners et de couvertures automatiques ; TopSolid'Fea, TopSolid'Cam et TopSolid'Mold sont utilisés dans les usines. « L'intérêt de TopSolid est aussi la continuité de la chaîne numérique. Par exemple, pour une couverture automatique, TopSolid dessine la forme et TopSolid'Design calcule automatiquement les lames et les découpes de lames, et cela grâce à un développement spécifique réalisé par Missler Software pour nous. »

Plus récemment, Procopi a fait l'acquisition de licences TopSolid'Image pour la préparation et mise en forme des documents et notices marketing, ainsi que pour la prévisualisation. Et enfin, pour coordonner tous les projets et tenant le rôle d'une base de connaissances, la société a fait le choix de l'outil de gestion de données techniques TopSolid'Pdm. Par ailleurs, Procopi dispose d'une licence ouverte de TopSolid, à partir duquel a été réalisé le logiciel Aquasoft fourni gratuitement aux clients afin de leur permettre de réaliser eux-mêmes leurs devis de couverture.

La gestion des données techniques : un passage obligé

TopSolid'Pdm a pour ambition d'être le pivot de tous les projets, ce qui devrait permettre de suivre le cycle de vie complet d'un produit, depuis l'esquisse jusqu'à la validation. Aujourd 'hui utilisé par tout le service de R&D pour centraliser les informations techniques, ce logiciel sert à suivre les évolutions d'un produit et à gérer les configurations. Tout l'historique des projets va progressivement être intégré dans cette base de connaissances. « L'ancienne version reste sauvegardée avec l'ensemble des documents associés. La nouvelle version et sa documentation sont mise à jour automatiquement, ce qui réduit au minimum la checklist. » Par exemple, lors de la conception d'un liner, produit très spécifique puisqu'il doit épouser exactement les formes de la piscine, TopSolid'Pdm permet de conserver toutes les configurations standards. Les données sont triées dans TopSolid'Pdm, les données 2D et 3D sont conservées pendant la durée du projet, les informations sont uniques et consultables par tout le monde.

Une fois le projet réalisé, les concepts sont effacés, et seules sont gardées les données définitives. « Le PDM nous permet d'avoir à disposition les informations historiques, cela nous apporte un gain de temps énorme pour retrouver l'information et, en cas de turn-over, il n'y a plus de risque de perte de la connaissance », commente Pierre Le Guilloux. Son utilisation facilite l'organisation des projets : une équipe projet comprend une personne pour récupérer le passé, une chargée de l'environnement produit et une qui s'occupe de la conception pure.

Autre logiciel de plus en plus largement utilisé, TopSolid'Image sert à faire les documentations commerciales, de prévisualiser un produit, de le mettre en situation. Il permet de réaliser les documentations et l'argumentaire avant même de produire les pièces. De plus en plus, les images réalisées avec ce logiciel remplacent les photos dans les documents techniques et commerciaux.

Avec l'utilisation de ces outils, et notamment du PDM, l'objectif de Procopi est aussi d'accélérer le développement de nouveaux produits, alors que la durée est actuellement de 2 à 3 ans pour les projets innovants, partant d'une feuille blanche, et de 3 à 6 mois en moyenne pour les projets en conception récurrente. « Nous concevons des produits pour 10 ans minimum, ce qui implique le développement de compatibilité : lorsque nous développons un nouveau produit, c'est soit l'adaptation d'un produit existant, soit un produit compatible, qui doit pouvoir remplacer un ancien produit. TopSolid'Pdm sert aussi à cela », indique Pierre Le Guilloux. « Ce qui est important, c'est la communication interne, la notion de projet, l'ingénierie simultanée. Les outils de CAO et de PDM nous apportent cela. »

(1) SPA est l'acronyme de « sanitas per aqua » (la santé par l'eau)