Le CFAI Centre : les artisans de la formation industrielle

De la CFAO architecturée autour de la suite logicielle TopSolid à la fabrication dans des ateliers dotés d’équipements d’usinage de dernière génération, cet organisme de formation met en œuvre tous les moyens d’une vraie usine. Sa particularité : les jeunes apprentis profitent d’un programme de formation personnalisé et sont confrontés aux mêmes défis que ceux qu’ils rencontreront dans leur vie professionnelle.


Créateur de compétences… La devise du Centre de Formation d’Apprentis de l’Industrie de la Région Centre (CFAI Centre) se vérifie chaque jour dans une structure qui n’a rien à envier aux meilleurs organismes allemands similaires, regardés habituellement avec tant d’admiration de notre côté du Rhin. Implanté sur quatre sites en région Centre-Val de Loire - Amboise (37), Bourges (18), Châteaudun (28), Orléans - La Chapelle Saint-Mesmin (45) - ce centre créé en 1975 et soutenu par l’UIMM (Union des Industries et Métiers de la Métallurgie) forme en alternance quelques 750 apprentis, des filles et des garçons de 16 à 25 ans. « Le CFAI Centre accompagne les apprentis aux différents niveaux (CAP, Bac Pro, BTS, DUT, diplôme d’ingénieurs) dans sept filières différentes, explique Philippe Viry qui chapote avec professionnalisme et enthousiasme l’unité de formation située à La Chapelle Saint-Mesmin.  Productique – outillage, maintenance industrielle, chaudronnerie – soudure, électrotechnique, électronique et informatique industrielle, conception et dessin industriel – automatismes, conduite de process, commercial et assistance technique… toute la chaîne industrielle est ainsi couverte par le CFAI Centre et ses équipes de professionnels aguerris. « Chacun de nos apprentis, qui viennent d’horizons différents, est considéré comme un cas à part et le CFAI est capable de leur proposer des parcours de formation individualisés (IFTI) », souligne le responsable.

Des processus de formation effectués avec des moyens techniques et pédagogiques adaptés aux métiers industriels et à une expertise métier hors normes comme par exemple la CFAO (conception et fabrication assistées par ordinateur) réalisée dans les domaines de la mécanique, de l’outillage et de la tôlerie avec un outil professionnel puissant, la suite logicielle TopSolid utilisée par de nombreuses entreprises de la région. Utilisés au CFAI Centre depuis les années 1980, les solutions de Missler Software sont exploitées à travers une centaine de licences installées sur plusieurs postes de travail. « Facile à utiliser, cette chaîne numérique permet aux apprentis d’aborder des projets complexes, comme les études des outillages ou des machines spéciales par exemple, mais aussi de se familiariser avec des outils logiciels qu’ils rencontreront après leur formation dans les entreprises », précise Philippe Viry. Des outils indispensables pour programmer les machines-outils évoluées, comme le centre d’usinage à grande vitesse 5 axes Huron ou les machines d’électroérosion à fil et par enfonçage Sodick, installées dans l’atelier de La Chapelle Saint-Mesmin.  Telle une usine, le CFAI centre affronte les difficultés techniques grâce à un partenariat très étroit établi avec l’éditeur français. « Nos logiciels sont utilisés dans 1200 centres de formation en France et nous ne faisons aucune distinction entre ces derniers et les entreprises », confirme Didier Legrand, responsable du marché de l’éducation chez Missler Software. Le moindre problème est résolu rapidement avec le concours de spécialistes de Missler Software via le service de Hotline. A La Chapelle Saint-Mesmin les 250 apprentis formés chaque année peuvent parcourir toutes les étapes de la fabrication d’une pièce, réelle ou pédagogique, de la conception jusqu’à la programmation du parcours d’usinage, sa simulation et sa fabrication ainsi que le contrôle avec la machine à mesurer 3D Zeiss acquise récemment. Ils peuvent ainsi tester les limites d’un outil de coupe dans une opération d’usinage spécifique par exemple ou « sentir » l’enlèvement des copeaux en travaillant sur une des machines conventionnelles qui équipent cet atelier. « Le fait d’apprendre à se servir du logiciel TopSolid au CFAI nous offre plusieurs avantages », témoignent Kévin et Florian, deux jeunes apprentis de la section BTS IPM (Industrialisation de produits mécaniques) qui préparent leur futur métier et leur diplôme dans deux TPE/PME de la Région Centre. « Cela nous facilitera la réalisation de nos projets de 2ème année et permet d’acquérir des connaissances techniques qui facilitent l’utilisation du logiciel dans ces entreprises. De plus, la formation au CFAI est très utile car les spécialistes des entreprises n’ont pas toujours le temps de s’en occuper.  Enfin, nous effectuons des activités différentes telles que la manutention, le réglage et la programmation, une polyvalence hautement appréciée dans ces  deux entreprises de sous-traitance en mécanique de précision. »

La démarche du CFAI Centre est en outre, appuyée par les partenariats noués avec les Écoles Polytechniques des Universités d’Orléans et de Tours (Polytech Orléans et Polytech Tours) pour les diplômes d’ingénieurs et avec les IUT de Bourges et Orléans pour les diplômes de DUT GMP. « Nos formations diplômantes s’adaptent en permanence aux besoins des entreprises et des leurs évolutions économiques et technologiques », insiste Philippe Viry. Un atout apprécié par plus de         3 000 entreprises industrielles de la région Centre-Val de Loire qui sont partenaires du CFAI Centre.

Seul point noir au tableau : le peu d’engouement de jeunes pour les métiers de la mécanique. « Ils ignorent que leur Smartphone utilisé quotidiennement et bien d’autres objets de la vie courante n’existeraient pas sans la mécanique. N’oublions pas également que les métiers mécaniques ont beaucoup évolués et sont devenus passionnants. Il s’agit maintenant de la haute technologie mise en œuvre dans des usines hautement automatisées », conclut Philippe Viry. Avis donc aux amateurs…

Les points forts de la chaîne numérique TopSolid

  • Des logiciels fiables, cohérents et faciles à utiliser
  • Une solution utilisée par de nombreuses entreprises de la région
  • Ces logiciels assurent le processus de formation dans la conception et la fabrication des pièces dans 1200 centres de formation en France