Dabrigeon

"La puissance de TopSolid est évidente pour celui qui la pratique; le traçage sur planche à dessin ou amélioré par 2D informatique, peut sembler plus abordable et immédiat; mais l'imagerie 3D a un impact bien supérieur auprès de la clientèle." M. Pierric de Dabrigeon.


Un peu d'histoire...

La Société CHALVIGNAC est créée au début du siècle sous la forme d'entreprise individuelle par Monsieur CHALVIGNAC. La vocation de la Société fut longtemps la fabrication des alambic charentais (région oblige), le chauffage et la zinguerie. C'est en 1984 que la Société oriente son développement vers la cuverie inox, destinée aux secteurs viticole et industriel. Puis elle ne cesse de se diversifier jusqu'à nos jours, avec le rachat de la Société SODIPIA spécialisée dans la fabrication de cuves polyester, et l'acquisition de la Société CCM-SIMONNEAU, leader sur le marché des remorques agricoles et viticoles, eux-mêmes également équipés de TopSolid. En 2002, le Groupe NOV-TECH est constitué pour fédérer cet ensemble de structures développées autour de la SA CHALVIGNAC, et compte aujourd'hui un effectif de plus de 170 personnes.

Le Bureau d'Etudes Dabrigeon et TopSolid

Avec une multitude de références produits et des études à la demandes, Olivier Pierric est fier d'arborer au mur ses créations développées grâce à TopSolid : des mises en plan dignes d'oeuvres d'art démontrent le savoir faire de Dabrigeon. Son secret : la rigueur et le recul sur la façon dont travaille TopSolid. Il explique : "Nous avions AutoCAD avec lequel tout était réalisé en 2D après définition plus ou moins heureuse dans la tête du dessinateur. En 2004, lors du rapprochement avec les autres sociétés du groupe, nous avons voulu moderniser nos processus de conception. Le 3D permettait de mieux répondre aux besoins de plus en plus poussés des clients, il devenait alors évident qu'il fallait franchir le pas. Tout concevoir en 3D n'était plus un mirage mais la réalité."

TopSolid a été sélectionné le plus naturellement du monde, se démarquant grâce à ses fonctions de modélisation 3D, de mise en plan et ses chainages informatiques possibles. Olivier Pierric nous raconte : "Le 3D nous aide à mieux cerner et fixer les besoins du client. Car c'est visuel, pratiquement palpable. La modélisation de maquette 3D offre un résultat compréhensible par tous. Les barrières de lecture de plans techniques s'estompent. On peut décomposer très facilement en sous-ensembles, et le mode de remontage en place est imparable pour éliminer toute erreur d'assemblage. Les ateliers de production n'ont plus alors que des montages déjà rodés virtuellement." Il faut dire que DABRIGEON exploite à fond les avantages de tout concevoir en 3D : les modèles numériques peuvent êtres envoyés en accompagnement avec les études. "Nous livrons le modèle 3D en format TopSolid'Viewer et/ou en PDF. Le prospect a alors tous les éléments en main pour visualiser notre offre, c'est parlant et efficace."

M. Olivier n'a eu que quelques jours de formation sur TopSolid et a rapidement produit des dossiers assez poussés : "Au départ, j'ai suivi une formation de 4 jours, puis je l'ai complétée avec de l'auto-apprentissage, à partir de tutoriaux et du manuel, en prenant pour objet des besoins concrets de la société. Même si je suis loin d'exploiter tout le potentiel du logiciel, j'arrive toujours à mes fins. J'utilise TopSolid à longueur de journée, c'est " précise t'il " la meilleur façon de pouvoir récolter les fruits d'une implication et d'un investissement passé à constituer les bibliothèques maison et les ensembles prés-définis."

En moyenne, une étude se déroule en trois jours de modélisation et deux de mise en plan. Les imprécisions dans l'approche des dossiers sont ainsi réajustées et canalisées. En fonction des besoins pour l'atelier, la finesse de modélisation est plus ou moins poussée. La méthode par remontage s'appuyant sur des points clés semble être la façon la plus adéquate.

Il faut ajouter que tout est quasiment fait sur place : découpe, soudure, travail de la tôle, contrôle des étanchéités, test qualité, assemblage d'accessoires etc. Seules les pièces complexes sont découpées et usinées à l'extérieur. TopSolid'Fold se charge du travail de dépliage à partir des modèles 3D; les fichiers informatiques directement envoyés aux sous-traitants pour les découpes laser, oxycoupage, etc. Les échanges informatiques permettent aussi très facilement de partager les modèles entre les différentes sociétés du groupe.

Olivier Pierric nous confie que "les plans sortis du BE servent aussi quelques fois de vitrine de notre savoir-faire." Il est vrai que Dabrigeon, en participant au TopSolid Design Contest en 2007 a gagné le concours de la plus mise en plan.

Et pour terminer sa conclusion est : "La puissance de TopSolid est évidente pour celui qui la pratique; le traçage sur planche à dessin ou amélioré par 2D informatique, peut sembler plus abordable et immédiat; mais l'imagerie 3D a un impact bien supérieur auprès de la clientèle. L'interconnexion à d'autres système, usinage, calcul résistance… répond au besoin de notre temps. Frapper deux silex pour allumer un feu peut suffire, l'évolution nous a doté d'un briquet dans la poche; à nous de savoir où l'on veut se situer."