Boursin Pavitub

Equipée depuis 2003 du logiciel TopSolid'Wood de Missler Software, la société Boursin Pavitub a développé son activité, en l'étendant de l'aménagement de pharmacies à la création d'espaces de ventes variés. Du chantier modeste à la création d'un grand magasin, l'outil informatique aide à gagner du temps… et des marchés.

 

"Sans l'investissement logiciel, on ne pourrait exister aujourd'hui."


Installée à Vitré, près de Rennes, la société Boursin Pavitub emploie 49 personnes. Elle est spécialisée dans la réalisation d'agencement d'espaces de vente. Ses principaux clients sont des pharmacies, qui représentent la moitié de l'activité et du chiffre d'affaires (4,7 millions d'euros en 2005) .

La société équipe également différents types de distributeurs spécialisés, telles que des coopératives maritimes, des bijouteries, « qui nous demandent souvent un travail plus complexe, du fait des dimensions et volumes spécifiques à ce type de produits», souligne Patricia Boursin, directrice générale de la société dont le PDG est son frère Marc.

Parmi ses clients figurent encore plusieurs enseignes de chaînes, dans l'optique, la photo, la chocolaterie ou le vêtement de luxe. Boursin Pavitub a également réalisé des espaces boutiques, pour l'aéroport de Saint-Pierre, à La Réunion, et pour différents musées, tels que le Mémorial de Caen ou encore le musée des Champs libres de Rennes, ouvert en mars dernier.

Gain de productivité grâce à TopSolid

En juin 2003, la société a décidé de faire l'acquisition d'un logiciel de conception et de fabrication, ce qui a évidemment profondément modifié la façon de travailler à toutes les étapes de la production. « Aujourd'hui, on ne pourrait pas exister sans cet équipement », explique Patricia Boursin. « Nous avons gagné en productivité et en réactivité : nous pouvons répondre dans des délais très rapides à des demandes spécifiques. Nous avons aussi pu nous diversifier et étendre notre activité à de nouveaux secteurs. »

Conçu à partir de l'expérience développée dans le domaine de la métallerie et de la mécanique, le logiciel « bois » de la société Missler Software a été choisi ici pour son aspect « intégré ». « Son atout principal pour nous est le lien direct qu'll permet entre la conception et la fabrication » explique David Jouault, l'un des trois professionnels du « bureau des méthodes », tous anciens menuisiers dans l'entreprise. « Avoir travaillé en atelier auparavant est un atout certain pour être efficace sur le logiciel » assure-t-il.

Le recours à l'outil informatique a conduit à un gain de productivité, qui s'est accompagné d'une optimisation des conditions de fabrication. La réorganisation de la production qui a été opérée s'appuie aujourd'hui sur les pôles suivants : le bureau d'études, qui est le premier contact avec le client, le bureau des méthodes qui prépare l'ensemble des opérations de production et l'atelier de menuiserie. 

Augmentation de la production

L'optimisation qui découle de l'utilisation de TopSolid se traduit par un gain de temps sur les débits, par l'enrichissement régulier d'une base « archives » et par une augmentation significative de la production.

A titre d'exemple, la mise au point d'un projet standard, dont certains éléments peuvent être en bibliothèque, peut être traitée en deux heures et soumise au client. Après une étape de mise en plans, évaluée dans ce cas précis à une heure, la phase de fabrication peut être lancée. Des délais qui assurent une réactivité certaine à l'entreprise et lui a ouvert des perspectives en termes de diversification.

Alors qu'il y a une quinzaine d'années, l'aménagement de pharmacies représentait 80% de l'activité, la part de ce secteur est actuellement de 50%. Aujourd'hui, la société mène de front entre cinq et sept chantiers, qui peuvent aller de la création d'un élément de comptoir de boutique à l'aménagement d'un magasin entier. L'équipement complet d'une surface de 2000 m² est en ce moment en cours de montage chez le client.

Boursin Pavitub travaille principalement les bois associés, mélaminé ou médium, très exceptionnellement le massif. A l'atelier, où les collections de gabarits ont fini par disparaître, la fabrication s'appuie aujourd'hui sur une défonçeuse à commande numérique (Biesse), une « vieille » Masterwood, une scie à panneaux horizontale (Giben). L'acquisition d'une nouvelle scie à panneaux, à commande numérique cette fois, est à l'étude.

Une formation sur une quinzaine de jours au total a été nécessaire aux trois spécialistes de la maison pour acquérir une maîtrise suffisante de TopSolid. « En cas de besoin, nous faisons appel à l'assistance de l'éditeur du logiciel et nous sommes très rapidement aiguillés » explique David Jouault. Des arguments qui ont semble-t-il séduit au delà de l'entreprise : Boursin Pavitub s'appuie sur un sous-traitant, qui s'est à son tour équipé du logiciel TopSolid'Wood…